[Chronique album] đź’ż Mr JL – Des instants T

Quand on s’appelle “Relax, c’est que du rap”, il est difficile de passer à côté d’un projet de Mr JL parce que forcément, pour nous ce n’est pas que de la musique.
Un an après sa dernière apparition microphonique avec son groupe Mic Pro sur La cour des miracles, c’est en février dernier que JL a effectué son retour en solo avec un projet 12 titres : “Des instants T”.

Discret mais poli, le dernier représentant microphonique de Time Bomb s’était annoncé avec le morceau “Préambule”, posté en guise de cadeau le 24 décembre dernier. Un clip sobre et simple dans lequel le flow légendairement nonchalant s’étale sur une petite minute et quarante-quatre secondes et le morceau plante le décor : hommage à la base, protection des valeurs originelles et respect de la tradition.
Si, dans un contexte politique par exemple, ces mots pourraient faire peur, ici c’est l’inverse. “Des instants T” sera à la hauteur de ce qu’on attend d’un MC comme JL : simple, propre, efficace, à l’ancienne.


“Il faut bien que jeunesse se passe,
il faut bien que vieillesse s’agace.”


Les thèmes abordés sont ceux d’un quarantenaire nostalgique mais lucide. Conscient qu’il aime et fait une musique qui n’est plus du tout la même qu’à ses débuts, JL déplore l’évolution pop du rap mais reste objectif sur sa propre situation de gardien du temple à la marge.
À la fois désabusé mais heureux dans son coin, énervé par les nouveaux apparats de ses congénères mais content de perpétuer un rap traditionnel devenu de niche, le MC jongle entre introspection et plaisir de la rime sur les douze titres.
Une mention spéciale à “Vieux et futile”, petit bijou pour passionné lucide, superbement mis en valeur par une instru “voix pitchée™” de Frero Prod.
Si il y a une chose que Mr JL sait faire, c’est justement parler aux dits-passionnés, la production de l’album étant assurée en grande partie par un compagnon de route prestigieux en la personne de DJ Sek, membre fondateur de Time Bomb, excusez du peu. Si la splendeur du label mythique est désormais révolue, le dj-producteur apporte au duo une complémentarité artistique qui fait la touche musicale si marquée de cette école.
Quand bien même le paysage musical de la décennie passée s’y prête moins, la présence dans le jeu de ces deux icônes que sont, à leur échelle, JL et Sek reste quelque chose de précieux, comme la conservation d’un style qui perdure et continuera à traverser les époques.

Jouant à fond (et à raison) la carte du produit fin et léché, “Des instants T” ne s’adressera forcément pas à tout le monde mais ravira à coup sûr les amateurs du genre et les fans de la première heure du MC. Car après tout, Mr JL a quelque chose que t’as pas, tu sais pas quoi, normal, tu l’as pas.


Pour écouter “Des instants T”, c’est ici.
Pour profiter des clips de Mr JL, c’est ici.
Et pour écouter l’excellente mixtape rétrospective réalisée par Corrado c’est là.

Greg adule chacun de ses vinyles comme le Saint-Suaire sur Twitter : @BigCountryRicer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *